Les fleurs véritables stars de cinéma4 min de lecture

Fleurs et ciné

Roses, violettes, narcisses, coquelicots jusqu’aux plantes carnivores chantantes. Les fleurs aussi aiment faire leur cinéma ! On ne compte plus les films qui mettent des fleurs à l’honneur. De Charlot à Disney en passant par la scène infiniment sensuelle d’American Beauty, petit tour d’horizon de ces fleurs qui sont devenues de véritables stars de cinéma !

Des violettes dans Les Lumières de la Ville

Le chapeau melon, la canne, la fameuse démarche en canard et… des fleurs. Telles sont les éléments qui définissent le mieux l’un des personnages les plus célèbres de l’histoire du cinéma : Charlot. L’oeuvre du génial Charles Chaplin ne peut se comprendre sans fleurs. Dans Les Lumières de la Ville, classé comme le 11e meilleur film de l’histoire du cinéma selon l’American Film Society, les fleurs se convertissent en personnage. Grâce à Virginia Cherryl, la fleuriste aveugle dont Charlot tombe amoureux. Mais le rôle des fleurs dans le film ne se réduit pas à cela : le thème principal de sa bande sonore est la fameuse chanson La Violetera (La Marchande de violettes), du compositeur José Padilla. Une dernière anecdote : Chaplin perdit un procès suite à la dénonciation de Padilla, pour avoir utilisé son thème sans l’avoir indiqué dans le générique du film.

les lumières de la ville de charlie chaplinSource

Des narcisses dans Big Fish

Les films de Tim Burton sont d’authentiques poèmes visuels. Une caractéristique de son cinéma, dont un des meilleurs exemples est la scène des narcisses dans Big Fish, quand Sandra ouvre la fenêtre de sa chambre et contemple le spectacle d’Edward dans un champ de narcisses. Pour l’anecdote, ces fleurs sont réelles et qui furent transportées sur le plateau par l’équipe de production durant tout un week-end…

READ  La fleur du mois : l'amaryllis

Big-Fish-champ-narcissesSource

Des coquelicots dans Le Magicien d’Oz

Simplement inoubliable, la séquence du champ de coquelicots dans le chef-d’œuvre de Victor Fleming, Le Magicien d’Oz. Une véritable prouesse technique à l’époque qui, plus de 80 ans plus tard, continue à nous impressionner par sa beauté visuelle. Sans parler de la scène inoubliable dans laquelle Dorothy et ses amis traversent un immense champ de coquelicots qui les séparait de la Cité d’Émeraude… L’arôme magique de ces fleurs les entraînera dans un profond sommeil avant que la sorcière Glenda mette fin à l’envoûtement.

Des roses dans American Beauty

Kevin Spacey reçoit une pluie de pétales de roses dans une des séquences les plus sensuelles du cinéma. American Beauty, le film oscarisé de Sam Mendes sorti en 1999. Sachez que l’American Beauty est en l’occurrence l’une des roses cultivées les plus célèbres de l’histoire. Une création du français Henri Lédéchaux en 1875. Cette variété est non seulement l’une des plus vendues chaque année à la Saint-Valentin aux États-Unis mais aussi le symbole du District de Columbia (chacun des 50 états des États-Unis ont une fleur comme symbole).

american beauty sceneSource

Audrey II dans La Petite Boutique des Horreurs

L’authentique protagoniste du mythique film La Petite Boutique des Horreurs est, sans aucun doute, l’une des fleurs les plus charismatiques de l’histoire du cinéma. Ce film est l’un des plus grands succès de tous les temps en ce qui concerne les productions musicales de Broadway, dont la version cinématographique est sortie en 1979. Audrey II est une plante extraterrestre qui arrive sur notre planète avec une intention très claire : la conquérir après nous avoir tous dévoré. Et pour cela, elle offre célébrité et richesse à son fleuriste, un Rick Moranis dans le meilleur rôle de sa vie !

READ  Quelle est la période de floraison des tulipes ?

la petite boutique des horreursSource

La Rose de La Belle et la Bête

Seulement quelques-uns des millions de spectateurs du film d’animation de Disney ont compris le véritable sens que prend la rose. Dans le prologue de l’action, le prince refuse de donner refuge à une mendiante qui lui offre une rose en échange. Le prince se voit transformer en bête jusqu’à ce qu’il trouve quelqu’un à aimer, qui l’aimera en retour ! L’adaptation cinématographique avec Emma Watson aborde une dimension plus actuelle qui permet de redécouvrir l’histoire avec délice.

emma watson la belle et la beteSource

Des fleurs de cerisier dans Mémoires d’une Geisha

Cette fameuse scène de l’adaptation au cinéma du roman d’Arthur Golden est un hommage rendu aux cerisiers en fleurs qui sont un authentique symbole du Japon. Dans la scène, Sayuri, l’actrice principale, se promène avec l’énigmatique Président tandis que les cerisiers laissent tomber les pétales de leurs fleurs sur eux.

Les meilleures ventes de fleurs

memoires d'une geishaSource

Des marguerites dans En effeuillant la Marguerite

En effet, seulement quatre, celles que porte Brigitte Bardot en guise de soutien-gorge dans l’une des séquences les plus célèbres de sa carrière. Dans le film, sorti en 1956, Bardot interprète une écrivaine dont l’ambition n’a pas de limite et qui finit par participer à un concours de strip-tease osé uniquement vêtue d’un masque et d’un soutien-gorge formé par quatre marguerites.

brigitte bardotSource

Qu’avez-vous pensé de notre sélection de films ? En ajouteriez-vous d’autres à la liste ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •